Le Parti UPRONA n’a pas envoyé de représentants à Arusha.

Deux membres du parti UPRONA sont présents à Arusha et cela malgré l’interdiction formelle de la Direction de leur parti dans une réunion tenue à ce sujet.

Les détracteurs de l’opposition burundaise sont en train de dire que les partis membres du CNARED sont présents à Arusha malgré la position ferme du Directoire du CNARED qui interdit ses membres de ne pas aller valider ce monologue de Nkurunziza devant les nations.

Après cette déclaration de l’Uprona qui rassure qu’elle n’a pas envoyé de représentants, après la déclaration du Frodebu qui rassure que ses membres ne sont pas allés dialoguer avec le pouvoir de Bujumbura mais demander à la médiation d’inviter les vrais protagonistes qui sont le pouvoir de facto de Nkurunziza d’une part et le CNARED-GIRITEKA d’autres part ; il est évident que l’opposition burundaise est absente à Arusha.

Mais les débuts des négociations sont toujours difficiles, ils commencent toujours de façon chaotique et prennent la bonne forme au fil du temps.

Celles des années 2000 ont commencé à San Egidio en Italie, puis à Mwanza, puis à Arusha. Elles ont pris la bonne forme deux ans plus tard.
Espérons que les présentes prendront au plus tard deux mois pour prendre la bonne forme, sinon les populations burundaises vivent dans l’un des enfers les plus cruels du monde.

Médiateurs, observateurs, envoyés spéciaux, bailleurs de fonds….ayez pitié du peuple burundais! Faites en sorte que ce théâtre finisse pour que ça commence de vraies négociations…Au nom de l’humanité!

Anicet Niyonkuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *