APRÈS L’ÉCHEC DE DÉSTABILISATION DE LA JOURNÉE DE LA DISPORA BURUNDAISE DE BELGIQUE, LE SNR ATTAQUE LE CNARED

Deux jours avant la tenue de la journée de la diaspora burundaise de Belgique qui a lieu ce samedi 8.7.2017 à Liège,  les services de Reseignement burundais, via leurs organes de presse habituels avaient annoncé “une forte confrontation” entre burundais à Liège, faisant état des manifestants pro-Nkurunziza qui empêcheraient la tenue de la journée.

Après l’échec de la perturbation de l’action, les mêmes  Services de renseignement qui n’étaient même pas présents dans la salle de conférence, ont trouvé un moyen de dénigrer  la qualité  des exposés et des contributions de ce jour en lançant un article intitulé :” NDITIJE ADMET L’ÉCHEC DU CNARED.”
Non seulement le fond est faux, mais aussi la forme de ce papier démontre bien qu’il s’agit d’un montage destiné à ternir l’image de la plate forme de l’opposition burundaise, le CNARED-GIRITEKA.

Je tiens à souligner que le Président du CNARED n’a pas fait de déclaration parce qu’il n’était pas conférencier, il était parmi les participants. Quand il est intervenu pour donner des éclaircissements sur le pas franchi par le CNARED, il n’a jamais dit, nulle part alors, les propos que lui attribue ce journal en ligne proche des Services de Renseignement du Burundi. Les éléments sonores sont là pour le prouver!

Parmi les points forts retenus lors de l’intervention du  Président du CNARED, c’est qu’il a demandé que la diaspora et la société civile appuient et soutiennent le combat politique de la seule plateforme politique qui constitue une alternative crédible au Burundi. Evidemment avec l’appui de toutes les forces vives de la Nation opposées au régime criminel de Nkurunziza.

Que les partenaires du Burundi et tous les Burundais qui luttent pour le retour à la stabilité et à l’état de droit soient rassurés, la plate forme de l’opposition burundaise le  CNARED-GIRITEKA se fortifie pour lutter efficacement contre le Gouvernement illégal, illégitime et criminel de Bujumbura.

Le journal en ligne qui a lancé des propos de dénigrement du CNARED a rendu son service au gouvernement qui l’a mandaté, mais ces propos ne méritent aucun crédit.

Anicet Niyonkuru
Secrétaire Exécutif du CNARED.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *